La technique de la Mise À Part de l’Argent (MAPA)

, La technique de la Mise À Part de l’Argent (MAPA)

La technique de la Mise À Part de l’Argent (MAPA)

La fameuse technique de la mise à part de l’argent. Parlons en !!!

Quelle est cette technique qui semble si laborieuse, difficile à expliquer et à mettre en pratique ?

Le principe est fort simple: le but ultime de cette stratégie est de rendre des intérêts, payés sur une hypothèque d’une résidence personnelle, déductibles d’impôt.

Je m’explique… C’est un fait majeur que les intérêts que vous payez sur votre hypothèque ne sont pas déductibles d’impôt (contrairement à nos cousins américains).

Cette technique n’a, généralement, beaucoup plus d’impact que lorsqu’elle est utilisée par les travailleurs autonomes non incorporés.

L’individu utilisera le revenu brut de son entreprise pour effectuer de gros paiements sur son hypothèque personnelle et financera dorénavant toutes ses dépenses d’affaires. En effectuant cette manœuvre, il transforme des intérêts non déductibles payés sur l’hypothèque en intérêts déductibles pour fins d’affaires. Illustrons ce cas par un exemple.

Prenons le cas de Martin qui est un professionnel de la santé, précisément un médecin, propriétaire d’un résidence pour laquelle il assume une hypothèque de 200 000 $. Dans le cadre de son activité commerciale, Martin génère un revenu brut de 300 000 $ pour des dépenses d’affaires de 60 000 $. Outre ses dépenses d’affaires et l’impôt à payer (105 000 $) Martin a un besoin de liquidité de 60 000 $ afin de pouvoir subvenir à ses besoins personnels.  Ce qui lui laisse une marge de manœuvre de plus de 60 000 $ pour effectuer un versement hypothécaire sur sa résidence personnelle. Une fois le paiement de 60 000 $ effectué, Martin négocie avec sa banque une marge de crédit hypothécaire (au même taux que l’hypothèque) équivalant au paiement du versement hypothécaire. Martin va donc utiliser son compte de marge de crédit pour effectuer ses dépenses d’affaires.

Ainsi en effectuant cette technique, les intérêts payés sur la marge de crédit hypothécaire deviennent déductibles du revenu d’entreprise de Martin, puisque la marge de crédit est utilisée qu’à des fins d’affaires, donc dans le but de gagner un revenu d’entreprise. De cette manière, Martin va sauver de l’impôt sur des sommes importantes pendant toute la durée de la dette.

Par contre, je tiens à préciser que le compte de marge de crédit ne doit être utilisé que pour des fins d’affaires. Autrement, la marge de crédit sera contaminée, les dépenses d’intérêts non déductibles aux fins fiscales.

N’hésitez pas à communiquer avec votre fiscaliste pour la mise en place de cette technique.