REVENU LOCATIF : DÉDUCTIBIITÉ DES DÉPENSES?

Revenu, REVENU LOCATIF : DÉDUCTIBIITÉ DES DÉPENSES?

REVENU LOCATIF : DÉDUCTIBIITÉ DES DÉPENSES?

Êtes-vous propriétaire d’un immeuble? Cet immeuble vous procure-t-il des revenus locatifs? Si oui, sachez que vous pouvez déduire de vos impôts plusieurs dépenses de votre revenu brut de location. Les dépenses qui sont déductibles de votre revenu de location se classent en dépenses courantes et en dépenses en capital.

Les dépenses courantes sont les dépenses que vous effectuez constamment en vue de conserver votre immeuble dans le même état qu’au moment où vous l’avez acquis. Il s’agit de façon générale, de dépenses d’entretien et de réparation ainsi que des frais administratifs annuels reliés à l’immeuble. Quelques exemples :

* Primes d’assurance habitation : vous pouvez déduire la prime que vous payez dans l’année pour assurer votre bien. Si la prime d’assurance que vous payez est pour plus d’une année, seule la portion de la prime concernant l’année en cours est déductible;

* Frais de publicité : les frais de publicité que vous effectuez pour annoncer par exemple que vous avez un espace à louer dans votre immeuble;

* Impôts fonciers;

* Frais de chauffage et d’électricité;

* Intérêts sur la somme empruntée pour acheter ou réparer l’immeuble;

* Travaux de réparation et d’entretien tel la peinture des murs, le remplacement des portes et fenêtres, etc. Il s’agit du coût de la main-d’œuvre et du matériel mais vous ne pouvez cependant déduire la valeur de votre propre travail;

* Frais d’aménagement paysager;

* Frais de gestion et d’administration : vous pouvez déduire les frais payés à une personne ou une entreprise pour gérer votre immeuble, percevoir les loyers et/ou trouver de nouveaux locataires pour votre immeuble;

* Honoraires professionnels : vous pouvez déduire les frais juridiques payés pour préparer votre contrat de bail ou pour recouvrer les loyers impayés.

* Salaires, traitement et avantages : si vous avez un concierge, un préposé à l’entretien chargés d’exploiter et de surveiller votre immeuble, vous pouvez déduire de votre revenu brut de location, les sommes payées à ces derniers. Si par contre ces tâches sont accomplies par vous alors il n’y a aucune possibilité de déduire les services que vous accomplissez vous-même ;

Si vous utilisez une partie de votre immeuble à des fins personnelles, vous devez exclure des dépenses déductibles de votre revenu brut de location, les dépenses en lien avec l’espace que vous utilisez. Les frais de publicité quant à eux demeurent déductibles  100%.

Les dépenses en capital sont les dépenses qui procurent un avantage de longue durée, qui augmentent la valeur de votre bien, l’améliore au-delà de son état initial. Ces dépenses sont qualifiées de dépenses capitalisables c’est-à-dire qu’elles sont rajoutées à la valeur de votre immeuble. Elles sont également déductibles de votre revenu de location mais cette fois, sous forme d’amortissement suivant les taux prescrits par les lois fiscales.

Comme exemple, on peut avoir l’ajout d’un garage à votre immeuble, le remplacement d’un escalier en bois par un escalier en ciment. Des exceptions peuvent cependant s’appliquer.

Classifier les dépenses en dépenses courantes ou capital peut s’avérer parfois complexe. Contactez nos fiscalistes pour être certain de faire les bonnes déductions.